Les animaux de compagnie font, depuis toujours, partie intégrante de la vie de beaucoup de citoyens et participent ainsi au bien-être, et donc à la santé et à la qualité de la vie des citadins.

Depuis bon nombre d’années, le bien-être animal a pris une place de plus en plus importante dans les préoccupations partagées par une partie grandissante de la population. Et depuis 2018, les animaux sont légalement reconnus comme un être vivant doué de sensibilité, de propres intérêts et d’une propre dignité, qui bénéficie d’une protection particulière.

La Cellule Bien-être animal défend le droit de tous les animaux présents à Saint-Gilles, domestiques comme sauvages. La ville est un milieu de vie pour les humains mais pas que… il faut donc sensibiliser au droit des animaux, à leurs besoins, et s’activer pour une meilleure cohabitation.

La Cellule Bien-être animal de la commune de Saint-Gilles se situe à la MaisonEcoHuis.

 

 

Si vous avez des suggestions, des préoccupations, n’hésitez pas à nous en faire part. Nous sommes à l’écoute et intéressés par votre point de vue.


Nos actions

 


Animaux domestiques

Vous avez trouvé un animal domestique errant, que faire ?

Si l’animal présente le moindre signe d’agressivité, ne vous approchez pas et contactez à la police (référent Bien-être animal) au 02/559.80.45 ou par mail à Julien.Lacave@police.belgium.eu.

Si celui-ci est approchable, vous pouvez l’amener à la Cellule Bien-être animal où un lecteur de puce est à disposition. Via les plateformes https://online.catid.be/ (pour les chats) et https://online.dogid.be/ (pour les chiens) et grâce au numéro du microship, le.la propriétaire pourra être retrouvé.e. Le lecteur peut aussi être emprunté une demi-journée (avec caution de 20 euros). S’il n’est pas pucé, il faudra alors l’amener à un refuge.

J’ai trouvé un animal domestique blessé dans la rue ?

Si l’animal présente le moindre signe d’agressivité, ne vous approchez pas et contactez à la police (référent Bien-être animal) au 02/559.80.45 ou par mail à Julien.Lacave@police.belgium.eu.

Si celui, ci est approchable, vous pouvez l’apporter vous-même chez un vétérinaire, mais ce sera sur vos frais.

Je pense qu’un animal se fait maltraiter, à qui m’adresser ?

Renseignez-vous. Nous n’avons pas tous la même sensibilité au bien-être animal. Mieux vaut donc s’informer et vérifier ce que dit la loi. Par exemple, peut-on laisser un chien toute une journée sur un balcon? Peut-on avoir un serpent chez soi? Pour toutes vos questions concernant le bien-être des animaux, contactez la Cellule Bien-être animal.

Signalez les négligences

Vous remarquez des animaux de compagnie, à domicile ou en magasin, avec des plaies non-soignées, des espaces d’hébergement trop petits ou inadaptés, de mauvaises conditions d’hygiène et de soins, un manque de nourriture?
Si vous connaissez le propriétaire des animaux et la situation précise, remplissez ce formulaire.

Si vous ne disposez pas des informations utiles ou en cas d’urgence, adressez-vous directement à la police, référent Bien-être animal de la police au 02/559.80.45 ou par mail à Julien.Lacave@police.belgium.eu.

Pas de maltraitance avérée, mais un doute raisonnable ?

Contactez la Cellule Bien-être animal, nous enverrons un courrier aux voisins, dans l’ilot concernés. S’il y a cas de la maltraitance, la police interviendra.

Il y a des nuisances sonores dû à un animal domestique (chat qui crie, chien qui aboie), qui puis-je avertir ?

Appelez la Cellule Bien-être animal de Saint-Gilles (02/533.95.90), expliquez la situation (si possible localisez le plus précisément l’endroit d’où provient la nuisance sonore). Un médiateur de rue ou un agent de police sera éventuellement contacté par la suite afin de faire une enquête locale.

Je me suis fait mordre par un chien dans la rue, que faire ?

Vous pouvez contacter le référent Bien-être animal de la police au 02/559.80.45 ou par mail à Julien.Lacave@police.belgium.eu.

Veuillez à bien prendre les coordonnées du propriétaire du chien quand cela est possible.

Il y a des chats errants dans mon quartier, que faire ?

Il est légalement interdit de nourrir un animal errant, le chat compris. La population de chats errants explose et cela créé de plus en plus de précarité pour eux.

Si vous vous attachez à un chat errant, faites la démarche d’adoption. Dans le cas contraire, le chat pourrait être pris en charge par une association ou une autre personne faisant les démarches d’adoption.


Animaux sauvages

Action pigeons !

C’est une des premières actions mises en place en collaboration avec d’autres services de la commune. Les pigeons cohabitent avec les hommes dans les villes depuis toujours mais leur surpopulation cause malheureusement des dégâts aux façades, la prolifération de certains parasites et des problèmes d’hygiène. Il s’agit d’un problème complexe et difficile à résoudre. Pour y parvenir, il est nécessaire de mettre en place une série d’actions mais la plus efficace reste l’arrêt du nourrissage (pain, restes de repas ou le couscous qui attirent également les rats et autres opportunistes). De plus ce type d’alimentation leur est néfaste, on constate effectivement un mauvais état de santé des populations. Mieux vaut moins de pigeons et en bonne santé que beaucoup de pigeons malades. Une campagne de sensibilisation se met en place mais d’ici-là, faites-passer le mot:  NE PAS NOURRIR LES PIGEONS SVP! Explications

Vous avez trouvé un animal sauvage blessé, que faire ?

Le soin à la faune sauvage n’est pas quelque chose qui s’improvise. Comme vous, les animaux, lorsqu’ils sont en détresse, ont besoin d’être pris en charge par des professionnels.

  • Soit vous l’attrapez vous-même et l’apportez au Centre de Revalidation pour la Faune Sauvage de la LRBPO qui accueille, soigne et relâche les animaux sauvages blessés. N’agissez pas dans la précipitation, et lisez attentivement les conseils donnés.
    Contact: Ligue Belge pour la Protection des Oiseaux – Centre de Revalidation pour la faune sauvage – 02/521.28.50 – Rue de Veeweyde 43 à 1070 Bruxelles
  • Impossible de l’attrapez vous-même ou la situation est risquée (pour vous, pour l’animal ou l’espace public), appelez l’Animal Rescue Team au 101 (pompiers)


Animaux dit ‘nuisibles’

J’ai des rats dans mon logement, la commune peut-elle m’aider ?

Oui, la commune peut vous venir en aide. Pour les rats (et uniquement les rats), un agent communal peut venir constater sur place la présence trop importante de rats et organiser une dératisation qui ne coutera au citoyen qu’une vingtaine d’euros (le reste des frais sont payés par la commune).

C’est le service Sécurité, Hygiène et Environnement (lien https://stgilles.brussels/services/s-h-e/) qui traitera votre demande.

Je constate un pigeonnier en intérieur d’ilot, que faire ?

«  (…) les propriétaires, gérants ou locataires d’immeubles doivent procéder de manière permanente à l’obstruction des endroits propices à la nidification des pigeons, c’est – à -dire notamment obstruer les orifices, faire nettoyer et désinfecter les immeubles souillés, prévenir et mettre fin à la prolifération d’animaux et d’organismes nuisibles (tels rats, cafards, etc.), si nécessaire en faisant appel à des services spécialisés et/ou officiels. » 

Chaque propriétaire/locataire est dans l’obligation de tenir son habitat propre.

Un agent communal peut venir constater l’insalubrité de logement privé, C’est le service Sécurité, Hygiène et Environnement (lien https://stgilles.brussels/services/s-h-e/) qui traitera votre demande.

Je vois des personnes nourrir des pigeons dans la rue ou dans un parc, est-ce normal ?

Les pigeons cohabitent avec les hommes dans les villes depuis longtemps mais leur surpopulation cause malheureusement des dégâts aux façades et des problèmes d’hygiène. Il s’agit d’un problème complexe et difficile à résoudre. Pour y parvenir, il est nécessaire de mettre en place une série d’actions mais la plus efficace reste l’arrêt du nourrissage (pain, restes de repas ou la semoule qui attirent également les rats et autres opportunistes). De plus ce type d’alimentation leur est néfaste, on constate effectivement un mauvais état de santé des populations. Mieux vaut moins de pigeons et en bonne santé que beaucoup de pigeons malades.


Site de Bruxelles Environnement

Site et infos du département Bien-Être Animal de Bruxelles-Environnement : https://environnement.brussels/thematiques/bien-etre-animal